ACCÈS à la Pyramide du lac de Maine

Le rendez-vous est fixé à la Pyramide Angers – Lac de Maine.

 Comment accéder facilement aux départs des courses et marche et au Lac pour le Paddle  ? 

La ligne de bus   assure une liaison entre le centre-ville vers le Lac de Maine. Elle dessert le Bld Foch et la Gare (correspondance avec la ligne de tramway ). La ligne   suit un itinéraire par le coeur de ville, la Doutre et Belle Beille. Depuis la Gare d’Angers, la durée du trajet est de 25 minutes. 

L’arrêt Lac de Maine Nautique se trouve à seulement 350 mètres du site d’accueil Pyramide Angers – Lac de Maine

 

NOUVEAU – Une navette spéciale  « Octobre Rose » vous emmène au Lac de Maine pour l’événement. Gratuite, la navette part de l’arrêt Foch-Maison Bleue pour desservir le cœur de ville, la Gare, le cœur de Maine jusqu’au Lac de Maine.  Le temps de trajet complet au départ du Bld Foch est de 20 minutes. 

  • Le premier départ du Bld Foch est ainsi fixé à 9h00 (arrivée à 9h20).
  • Le dernier départ du Lac de Maine s’effectue à 17h00 (pour une arrivée Bld Foch à 17h20).

 

Les Confinés

Le Comité Féminin 49 a organisé le défi des Confinés en invitant les participants à parcourir quelques kilomètres chez eux afin de verser des dons qui ont permis d’offrir des tablettes aux résidents de l’EPHAD des Augustines.

Retrouvez l’article de Ouest France, ici.

  

Octobre Rose : soirée partenaires – le Comité féminin 49 distribue 90 000 euros grâce à son édition 2019

Le 11 mars dernier, le Comité féminin 49 organisait sa traditionnelle soirée partenaires dont l’objectif est de remercier l’ensemble des acteurs qui ont contribué à la réussite d’Octobre rose, ainsi que de soutenir divers projets locaux grâce aux participants de l’édition 2019.

Cette année c’est 90 000 euros qui sont redistribués comme suit:

  • Cité des soins : 24.000 euros

 

Discours de notre présidente, Marie-Anne Béchu
Photo de groupe du Comite Féminin 49

UnieSCO partenaire du Comité féminin 49

Le 29 janvier 2020, le Comité féminin 49 était invité par le groupe UnieSCO – des femmes dirigeantes, co-dirigeantes, chefs d’entreprises, cadres ou retraitées qui se sont engagées à démultiplier les retombées locales et à renforcer l’adhésion des Angevins au SCO. Pour elles, la promotion du territoire à travers le club angevin est devenue une évidence.

Marie-Thé Tondut, la présidente, a remis un chèque de 500 euros à Marie-Anne Béchu et Valérie Creuzé, respectivement Présidente et Vice-Présidente du Comité féminin 49, en présence de Guylaine Bossis, Isabelle Texier, Nathalie Papin et Rachel Carl Obadia, membres d’UnieSCO .

 

Champtocé-sur-Loire – Mobilisation autour de la lutte contre le cancer du sein

Dominique Carteron (au centre) remet le chèque de 744 €, collecté dans son magasin, pour la lutte contre le cancer du sein lors de l’événement Octobre rose. Le Comité feminin 49, qui patronne cet événement, était représenté par sa présidente Marie-Anne Béchu (à droite) et Danièle Pineau sa secrétaire.
Dominique Carteron (au centre) remet le chèque de 744 €, collecté dans son magasin, pour la lutte contre le cancer du sein lors de l’événement Octobre rose. Le Comité feminin 49, qui patronne cet événement, était représenté par sa présidente Marie-Anne Béchu (à droite) et Danièle Pineau sa secrétaire.

Octobre rose est un événement mis en lumière par le Comité féminin 49 qui récolte des fonds pour lutter contre le cancer du sein. Cette association, au travers d’Octobre rose qu’elle organise dans le Maine-et-Loire, aide financièrement l’Institut de Cancérologie de l’ouest (ICO) et différentes associations aidant les femmes victimes d’un cancer du sein à se reconstruire.

« Depuis neuf ans, nous avons reversé 264 000 € », précise Marie-Anne Béchu, présidente du Comité féminin 49, venue féliciter Dominique Carteron pour sa collecte remarquable.

Une femme sur huit risque de développer un cancer du sein. Marie-Anne Bechu insiste : « Qui d’entre nous ne connaît pas une femme atteinte de ce cancer destructeur. »

Dominique Carteron sait de quoi il parle et il a mobilisé, avec les quelques commerçants locaux, tous les habitants du village. « En plus de la cagnotte d’Octobre rose, j’expliquais à mes clients qu’on devait se mobiliser », raconte Dominique derrière sa caisse enregistreuse. « Si on peut sauver des vies et épargner des souffrances physiques et psychologiques aux malades en mettant le reste de la monnaie des courses du matin dans la cagnotte, je trouvais que c’était une sacrée idée ». 744 € ont été remis à la présidente Marie-Anne Béchu. « Cette collecte est sans équivalent dans le département pour la somme reçue », s’étonne encore Marie-Anne Béchu très émue.

 

Publié le